www.vivavera.be

Melon greffée

Le melon Anasta F1 est un fruit du type charentais.  Anasta F1 se cultive généralement sans aucun produit phytopharmaceutique grâce à sa haute résistance aux maladies.  

Orange beauty F1 est extrêmement productive et végétative.

La plante donne beaucoup de fruits pendant toute la saison.  Les fruits sont très doux et très aromatiques.

DISTANCE DE PLANTATION

80 cm x 60 cm en cas de culture verticale (= tuteuré par ficelles en serre); 150 cm x 50 cm en cas de culture rampante.

CONSEILS DE CULTURE

Le melon est le plus difficile de toutes les cucurbitacées, mais il vaut bien la peine de cultiver ses propres melons.  Le goût est sublime parce que vous pouvez le récolter mûr, ce qui n’est pas le cas pour les melons qui doivent survivre le transport.

Quant à la culture de melons, il faut toujours en prendre bonne note qu’ils NE portent fruit QUE par les pousses latérales!  Généralement, il est conseillé de pincer la tige principale après 4 à 5 vraies feuilles.  Les pousses latérales se développant dans les aisselles doivent être pincées à leur tour après 3 à 6 feuilles.  Les pousses latérales de ces pousses latérales porteront fruit.  Les pousses latérales des premières 6 à 7 aiselles sont à enlever, mais pas les fleurs, car ce sont les mâles nécessaires pour la fécondation.  Les pousses latérales portant fruit peuvent être pincées à 1 ou 2 fleurs au-dessus des fruits.  Il y a donc pas mal de travail de taille pour les melons.  Il est conseillé de ne pas laisser pousser plus de 5 à 7 fruits par plante.

Pour les melons, il ne faut pas exagérer avec l’eau et les engrais.  À cause de leur racines profondes, ils peuvent absorber beaucoup d’eau du sol.

CONSEILS EN CAS DE PROBLÈMES

Attention : suppriméz tous les départs de végétation en dessous du point de greffe! Surtout en prériodes froides le porte greffe peut prendre les dessus!
Problèmes de fructification: généralement, il n’y a pas suffisamment d’abeilles dans la serre, ce qui explique pourquoi les fleurs doivent être fécondées tous les 2 jours.  Cherchez une fleur mâle fraîche (= dans les aisselles de la tige principale), cueillez-la avec une tige de longueur maximale et enlevez-en les pétales, cherchez une fleur femelle (= à reconnaître par une petite boule en-dessous, c.à.d. l’ovaire du melon), remuez prudemment la fleur mâle au-dessus du pistil de la fleur femelle.  Il est à conseiller de féconder la fleur femelle d’une plante avec la fleur mâle d’une autre plante.

RÉCOLTE ET CONSERVATION

Un melon encore vert peut être conservé à température ambiante pour mûrir.  Les melons mûrs peuvent être conservés pendant quelques jours, mais pas en-dessous de 8°C.  Lorsqu’un melon est mûr, vous pouvez apercevoir une petite fissure près de la tige.